Les différents types de théières en fonte

juillet 31, 2019

les types de théière en fonte

 

Qu’ils soient petits, grands, émaillés ou non, les récipients pour faire du thé connaissent un grand succès à l'international, et ce grâce à l’ouverture du Japon sur le monde et la démocratisation de la cérémonie du thé. 

  • Mais en fait, quels sont les différents types de théières en fonte ?

Pour être clair dès le départ, beaucoup de gens confondent, théière et bouilloire et utilise la même dénomination pour exprimer les deux récipients.

Donc en réalité, jusqu'à récemment, il existait deux type de récipients pour faire du thé, maintenant un troisième types a fait son apparition, je vais les énumérer dans ce qui suit 

  • La bouilloire. 
  • La théière.
  • L’hybride, un mélange entre théière et bouilloire. 

 

  • La bouilloire, avantages et inconvénients.

                                 bouilloire en fonte 1.8 L

Les bouilloires en fonte, ou plus précisément “tetsubin” en japonais ont été conçues exclusivement pour faire bouillir de l'eau. Elles sont beaucoup plus grandes que les théières en fonte et ne possèdent pas l’intérieur un enduit pour protéger contre la rouille en. Étant donné qu’une bouilloire en fonte n’a pas d'émail, vous pouvez l’utiliser sur une source de chaleur telle que la gazinière ou le réchaud.

Les bouilloires en fonte, se caractérise par leur couleur gris terne à blanchâtre à l'intérieur, c'est la couleur naturelle du fer brut sans aucun enduit. Leur taille imposante été nécessaire, car elles ont été faites pour faire chauffer une grande quantité d’eau. 

L’un des principaux avantages des bouilloires, est l’effet bénéfique qu’ont les ions de fer sur la santé, de part le contact de l’eau avec la paroie intérieur non émaillée de la bouilloire, l’eau se charge en particules de fer, et tout le monde sait que le fer entre dans la composition chimique de l'hémoglobine. 

Passons maintenant à l’inconvénient majeur de ce récipient, sa masse non négligeable.

  • La théière

                                   théière en fonte

La théière en fonte, aussi appelée “kyusu” en japonais, n’a pour objectif que de faire infuser du thé, tout le contraire de sa grande sœur la bouilloire.

La principale différence entre les deux récipients est que la théière est plus petite et plus décorée que la bouilloire, on notera la présence d’un filtre en acier inoxydable pour contenir les feuilles de thé. 

Avec la présence d’un enduit protecteur contre la rouille à l'intérieur, la théière en fonte est déconseillé pour faire bouillir de l’eau, tout simplement elle n’a pas été conçue pour ça, sous l’effet de haute température la couche d’émail risque de se fissurer et de tomber, laissant ainsi la théière sans protection contre la rouille, ce qui peut considérablement réduire sa durée de vie. 

De nos jours,les théières en fonte se sont imposé comme le récipient par excellence pour la préparer traditionnelle du thé japonais, et on est susceptible d'en trouver dans les foyers que de bouilloires en fonte. 

 

  • Les récipients hybrides 

Récemment, on a vu apparaître des récipients hybrides, pouvons accomplir les deux tâches, faire bouillir de l’eau et infuser du thé, leur look ressemble fortement aux théières en fonte classique.

L'intérieur de cesrécipients hybrides est émaillé avec un revêtement spécialement conçu pour les hautes températures, donc il ne risque pas de se fissurer ou de casser, on remarquera aussi comme pour la théière en fonte, la présence d’un filtre à thé.

Maintenant, nous allons voir un tableau comparatif entre les différents récipients. 

 tableau comparatif

Je vous ai présenté les différents récipients pour faire du thé avec les avantages et les inconvénients de chacun, Maintenant il ne vous reste plus qu’à choisir le récipient qu'il conviendra le mieux. 

 

Découvrez aussi :

 

 


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

REJOIGNEZ NOTRE COMMUNAUTÉ