Thé vert matcha en poudre : comment est-il fabriqué ?

juillet 09, 2020

Thé vert matcha en poudre : comment est-il fabriqué ?

Le thé matcha est une institution au Japon. On apprend tout juste à le connaître et à l'utiliser en Occident. Les chefs apprécient sa couleur verte pour donner du peps leur préparation culinaires et le grand public apprécie son goût vif évoquant la mer. Zoom sur ce produit de grande qualité, aux multiples vertus... mais dont il est difficile d'avoir une approche facile car il demande une éducation du palais préparatoire pour en apprécier les subtilités.

Qu'est-ce que le thé matcha et d'où vient-il ?

 

Le matcha est une fine poudre de thé vert. C'est un produit d'excellence qui est traditionnellement employé pour la cérémonie japonaise du thé. Cela fait plus de 800 ans que ce thé raffiné est utilisé par les Japonais, qui en ont gardé le sacré pendant des siècles. Mais il trouverait ses origines encore plus loin : en Chine au 1er siècle.

On raconte que le matcha était auparavant réservé à l'empereur et à la noblesse japonaise. Les samouraïs en buvaient avant leur combat et les moins bouddhistes avant leurs méditations pour rester éveillé pendant leur longue phase de recueillement. 

La méthode de fabrication du matcha

Le thé servant à la fabrication du matcha est un thé cultivé avec soin au Japon.

Il est issu d'une variété de camélias. Quelques semaines avant d'être récoltées, les feuilles de thé sont mises à l'abri du soleil par un voile. Cela permet d'obtenir une croissance lente qui va développer la concentration d'acides aminés : ces derniers adoucissent le goût du thé.

Les feuilles sombres ainsi obtenues sont appelées « tencha » : elles sont cueillies à la main, au printemps. Elles sont ensuite étuvées tout de suite après leur récolte, puis délicatement séchées, avant d'être triée. On enlève les brindilles, les tiges, les nervures, pour ne garder que le meilleur.

Le tencha est réduit en très fine poudre vert clair, traditionnellement entre deux meules de granit, de nos jours au moyen de machines-outils perfectionné qui produisent une fine poudre très légère et volatile qu'il faut manier avec précaution.

Cette préparation est très délicate, que ce soit dans sa fabrication, sa conservation ou sa dégustation : elle demande un grand savoir-faire. Cela explique son prix, car le matcha est beaucoup plus cher que du thé vert classique.

Les bienfaits du matcha

Le matcha est un allié naturel contre le vieillissement de la peau, les maladies anti-inflammatoires et dégénératives, le diabète, ainsi que les infections cardio-vasculaires. On lui trouve également des propriétés anti-cancers intéressantes, et même des qualités pour apporter calme et concentration.

Comment consommer le thé matcha ?

Il existe une technique particulière, utilisée pendant la cérémonie du thé. Il faut verser quelques grammes de matcha dans un bol, puis rajouter de l'eau bouillante, avant de venir fouetter avec un « chasen ». Cela donne une boisson verte forte en goût : un mélange d'herbe, de noisette, avec de l'amertume. Tout le monde n'apprécie pas ! La texture est des plus agréable cependant : un matcha bien préparé et bien fouetté est une boisson mousseuse très délicate que même un néophyte pourra apprécier à petite dose.

On peut rendre la préparation plus agréable en ajoutant du sucre et en remplaçant l'eau par du lait ce qui s'éloigne de la recette originelle. C'est un produit à la mode que l'on retrouve souvent dans les coffee shop fréquenté par une population plus jeune avide de goûts différents.

En cuisine, on utilise le matcha comme colorant alimentaire, mais il peut également servir à aromatiser des plats : crème glacée, pâtisserie, mochi, etc.

A noter que le matcha doit être consommé avec modération, à cause de sa très forte concentration en vitamines A, C et E.

Le matcha est un thé vert en poudre délicat et parfumé : il n'a pas fini de nous étonner !


Laisser un commentaire

Les commentaires sont approuvés avant leur publication.

AMATEUR DE THÉ ?